«Détox»: le mythe et l’arnaque (partie 2/3)

[fb_button]

 

détox
© pxhidalgo Depositphotos.com

Généralement, le retour des fêtes et l’approche de l’été sont deux moments où beaucoup de gens sont motivés pour retrouver la santé. Dès lors, il ne manque pas de solutions proposées pour vous faire perdre les kilos en trop et vous absoudre de vos péchés calorifiques. Aucune solution n’est actuellement plus populaire qu’une cure de détoxification. Qu’il s’agisse de jeûnes, de diètes, de purges ou de  « juicing », ces cures sont devenues à la mode ces dernières années pour leur promesse de rétablir et de restaurer le corps. On dit qu’elles débarrassent les toxines qui s’accumulent dans notre corps. Ces toxines, qu’on retrouve tout autour de nous, seraient non seulement sources d’inconforts physiques (fatigue, ballonnements, problèmes digestifs, etc.), mais elles seraient aussi responsables de plusieurs maladies contemporaines.

Que sont ces « toxines »? Qu’est-ce que la « détoxification »? Les produits sont-ils utiles? En cette ère de l’internet et d’information ou de désinformation facilement accessible, il est important de séparer les faits de la mode.

Qu’est-ce qu’une « toxine » ?

Une « toxine » est généralement définie comme « toute substance chimique externe qui peut potentiellement nuire ou affecter la santé humaine ». On réfère souvent aux pesticides, aux polluants environnementaux, aux substances chimiques (produits ménagers et cosmétiques), aux additifs alimentaires et aux métaux lourds (ex. arsenic, mercure, plomb) par exemple.

D’emblée très large, force est d’admettre que la définition de toxine n’est jamais clairement définie; on nous nomme rarement des « toxines » de façon spécifique, ce qui laisse évidemment toute place à l’imagination. Pourtant, il serait primordial de déterminer ce qu’elles sont, avant d’affirmer qu’elles sont la source de toutes les maladies, que notre environnement en est rempli ou que des produits ont un quelconque effet…

détox
© ivelin Depositphotos.com

Qu’est-ce que la « détox », au sens holistique?

Une cure de détoxification est un régime alimentaire impliquant la prise de suppléments, d’herbes, de jus ou de laxatifs, en plus d’un changement des habitudes de consommation, dans une tentative d’éliminer les toxines du corps qui provoquent l’inflammation et les maladies. Elle prône également l’élimination du sucre, de l’alcool, du tabagisme et de la malbouffe, en plus de certains types d’aliments : les aliments transformés, les produits laitiers et céréaliers, dont le gluten, le lactose et le soja, à titre d’exemple.

Y a-t-il une base dans la réalité à tout ceci?

Le terme « détoxification » semble certainement scientifique. Après tout, la « désintoxication » est une procédure médicale réelle dans le traitement clinique de la toxicomanie ou de l’empoisonnement. Or, la « détox », l’idée que vous pouvez nettoyer votre système des impuretés et remettre vos organes à neuf comme le fait de changer de filtre à huile sur une voiture, est une arnaque. Il s’agit d’un concept pseudomédical conçu pour vous vendre! Pire encore, c’est une stratégie de marketing douteuse et inventée pour traiter des symptômes vagues ou une maladie supposée. La détoxification, telle qu’elle est actuellement proposée, est tout simplement la cooptation d’un terme médical afin de donner une légitimité à des produits et des services inutiles, tout en confondant les consommateurs en leur faisant croire qu’elle est fondée sur la science. La plupart des affirmations l’entourant sont exagérées, radicales et surinterprètent des parcelles de données et en les mettant ensemble pour tromper les consommateurs. Pour ainsi dire, la diète détox est un mythe marketing, plutôt qu’une réalité nutritionnelle.

[quote align= »center » color= »#999999″]« Soyons clairs », dit Edzard Ernst, professeur émérite de médecine complémentaire à l’Université Exeter, « il y a deux types de désintoxication: l’un est respectable et l’autre ne l’est pas. » Le respectable, dit-il, est le traitement médical de personnes dont la toxicomanie menace leur vie. « L’autre est le mot pris en otage, détourné par des entrepreneurs et des charlatans dans le but de vendre un traitement bidon qui détoxifie prétendument votre corps des toxines que vous êtes censé avoir accumulées. »[/quote]

Sommes-nous intoxiqués?

détox
© lucidwaters Depositphotos.com

Depuis les dernières années, l’idée que nous ingérons des produits chimiques « contre nature » en nous-mêmes est devenue à la mode, à un tel point où sont apparus des régimes où nous devons supprimer des groupes d’aliments de notre alimentation. Selon cette théorie, de telles mesures extrêmes sont nécessaires en raison de « l’environnement toxique » dans lequel nous vivons. On insiste sur le fait que la révolution industrielle signifie que même des choix sains, comme les fruits et les légumes, sont lacés avec des pesticides auxquels notre corps ne peut pas remédier. Puisque le but est d’enlever une substance nocive du corps, ces cures peuvent sembler rassurantes pour de nombreuses personnes. Or, en mettant de côté les frivolités d’encore un autre régime alimentaire à la mode, les promesses de la détoxification ou du jeûne peuvent-elles mener les clients dans un terrain nutritionnel dangereux?

Les promoteurs de ce régime démontrent souvent une image dangereuse de la science et de l’industrialisation: au point où tout ce que l’homme fait est perçu comme « nuisible » et tout ce qui est naturel est « sans danger ». On affirme également que la vie moderne est remplie de toxines qui pénètrent quotidiennement notre corps par l’air qu’on respire, la nourriture que l’on mange et l’eau que l’on boit. Ce sont ces dernières qui seraient responsables des maux et des maladies contemporaines : diabète, obésité, insomnie, douleurs chroniques, maux de tête, arthrite, cancer, problèmes digestifs, allergies, etc. Le fait est que, tous les organismes vivants sont constitués de chimie et de procédés biochimiques. Prendre ce fait et le contorsionner d’une manière sinistre pour un stratagème de marketing est fallacieux et malhonnête.

détox toxines
© neyro2008 Depositphotos.com

Les toxines sont-elles la cause de toutes les maladies?

Les arguments de vente pour les cures détox décrivent généralement une série de symptômes et de maladies liées à l’accumulation de toxines: quelques-uns étant assez généraux pour s’appliquer à n’importe qui (par exemple, les maux de tête, la fatigue, l’insomnie et les ballonnements) et d’autres un peu plus sérieux pour nous effrayer (le cancer, le diabète, etc.). En débarrassant le corps de ses toxines, de nombreux bienfaits sont ainsi associés à la détoxification du corps : perte de poids, diminution de l’inflammation, amélioration de l’énergie, du bien-être, de la concentration, du sommeil, de l’immunité, de la circulation sanguine, de la digestion, etc.

On parle même de prévenir, de traiter ou de guérir certaines maladies! Quelles toxines causent la maladie n’est jamais mentionné, et comment les toxines provoquent les symptômes n’est jamais réellement expliqué. Encore une fois, nous voyons ici le contraste avec la vraie science.

[quote align= »center » color= »#999999″]« Le nombre de maladies et d’affections qui sont causées par des bactéries et des virus seul est une preuve suffisante que les toxines ne causent pas de toutes les maladies. Certaines affections sont certainement causées par des substances nocives entrant dans le corps, comme c’est le cas du tabagisme et le cancer du poumon. Cependant, de dire que toute maladie est le produit des produits chimiques est absurde. »[/quote]

Notre environnement est-il devenu « toxique »?

détox toxines
© maxxyustas Depositphotos.com

On ne peut nier que notre environnement est de plus en plus pollué. Or, qu’est-ce qui est considéré comme toxique ? La réalité est que notre corps est constamment exposé à une grande variété de produits chimiques naturels et synthétiques. La présence de tout produit chimique dans notre corps ne signifie pas nécessairement qu’il va lui nuire.

Il est important de comprendre que, fondamentalement, tout peut être toxique. Le sucre peut être toxique, le fer peut être toxique, et même l’eau peut être toxique; tout est une question de dosage. La plupart des produits chimiques que nous rencontrons dans notre vie quotidienne se trouvent dans des doses si faibles qu’ils ne sont pas toxiques pour nous. Par exemple, chaque fois que nous mangeons une salade de thon, nous ingérons du mercure. Bien que certains veuillent vous faire croire que vous avez besoin de quelque chose pour remédier à cela, les niveaux auxquels vous ingérez du mercure sont essentiellement inoffensifs. Quand nous ingérons une petite quantité d’un produit chimique nocif, de nombreuses fois, il traverse sans danger le système d’élimination des déchets déjà adapté de l’organisme humain. Même les vitamines peuvent être toxiques avec la bonne dose. Bref, ce que nous devons retenir concernant les nombreux produits chimiques dans notre vie quotidienne, c’est qu’il existe un seuil au-delà où celui-ci fera mal à votre corps et un seuil en dessous où il est inoffensif.

détox
Page facebook de: I f***ing hate pseudoscience

 

Notre foie a-t-il besoin d’aide?

détox
© Spectral Depositphotos.com

Un mythe fréquemment évoqué est le fait que le foie peut accumuler des milliers de toxines et devenir surchargé. Cela est complètement faux. Il est vrai que nous rencontrons des substances toxiques tout le temps, mais notre corps fait parfaitement son travail pour les enlever.

Les partisans de la détoxification décrivent généralement le foie et les reins agissant comme des filtres où des toxines sont capturées et retenues. Il est argué que ces organes doivent être nettoyés périodiquement, comme vous rinceriez une éponge, ou changeriez le filtre à air dans une voiture. La réalité est que ces organes ne fonctionnent pas de cette façon. Le foie effectue une série de réactions chimiques pour décomposer et convertir les substances chimiques dans celles qui peuvent être éliminées dans la bile ou par les reins. Le rein excrète alors les déchets dans l’urine, sans quoi les substances restent dans le sang. Ainsi, le foie et les reins se nettoient d’eux-mêmes et n’accumulent pas de « toxines ». Prétendre le contraire est ridicule et démontre une profonde ignorance de la physiologie humaine, du métabolisme et de la toxicologie.

[quote align= »center » color= »#999999″]« Il n’existe aucune preuve montrant qu’un foie normal est bouché avec des toxines »[/quote]

dit Nancy hépatologue Reau, MD, professeur agrégé de médecine à l’Université de Chicago, qui traite les patients qui ont le cancer du foie, la cirrhose et d’autres maladies du foie.

Conclusion

Pour conclure, une cure de jus ou d’herbes ne fait rien que le corps ne fait déjà. Il n’y a aucune pilule miracle ou potion magique qui favorise le processus de détoxification ni n’améliore la fonction des organes. En créant un problème supposé, le marketing de la détoxification du corps capitalise sur l’ignorance et les achats basés sur la peur. Maintenant que vous savez cela, pourquoi, en dépit de la science, la « détox »  est-elle si populaire? Y aurait-il des risques ou des bienfaits associées à entreprendre une cure de nettoyage ou un jeûne?

 

Références

Detoxes: An undefined scam, Examine.com, 21 janvier 2015.

Detox: flushing out poison or absorbing dangerous claptrap? The Guardian, Edzard Ernst, 29 août 2011.

Detoxification (alternative medecine), site de Wikipedia, consulté le 21 mai 2015.

Scientists dismiss detox schemes, BBC News, 3 janvier 2006.

Detox diets: cleansing the body, site de Webmd, Jeanie Lerche Davis.

Do detox treatments really work? CBC News, Jennifer Dunning, 15 janvier 2014.

Flush those toxins! Eh, not so fast, The New York Times, Abby Ellin, 21 janvier 2009.

Detox product claims are « legalized lying », scientists warn, CBC News, 06 janvier 2009.

Experts dispel detox myths, The New Zealand Herarld, Nicola Shepheard, 11 janvier 2009.

You can’t detox your body. It’s a myth. The Guardian, Dara Mohammadi, 05 décembre 2014.

Dr. Oz’s “Two Day Holiday Detox” should be flushed, McGill Blogs, Dr. Joe Schwarcz, 7 janvier 2015.

Detox cleanses may not live up to the hype, CBC News, Megan Griffith-Greene, 15 janvier 2014.

Detox product claims are ‘legalized lying,’ scientists warn consumers, site de CBC News, 6 janvier 2009.

Scientists Debunk Detox Claims, source: AFP sur Huffpost, 5 février 2009.

Do you need to detox to rid your body of toxins? Site de ABC Health and Wellbeing, Tim Crowe, professeur associé de nutrition à l’Université Deakin, Victoria, 16 janvier 2013.

Do you really need to detox?, site de Consumer Reports on Health, janvier 2009.

The detox myth: Trust your body and stop wasting money on juices, site de Metro, Vicki-Marie Cossar, 24 mars 2014.

Debunking detox, Sense about science, rapport de Voice of the young science, Janvier 2009.

The Detox Myth: What your alternative health provider isn’t telling you, Science Based Pharmacy, 2 janvier 2014.

Detox Diets & Cleansing: Facts & Fallacies, Live Science, Elizabeth Palermo, 9 février 2015.

Detoxification is just a popular myth, experts say, The Vancouver Sun, Randy Shore, 27 janvier 2014.

Dos and don’ts of a January detox, site de BBC Future, David Robson,8 janvier 2015.

Debunking The Detox Myth, Medical News Today, Catharine Paddock, PhD., 05 janvier 2009.

You asked : Are cleanses healthy? Site de Time.com, Markham Heid, 7 janvier 2015.

Scientists dismiss « detox myth », site de BBC News, 5 janvier 2009.

Do detox diets offer any health benefits? Site de Mayo Clinic, Katherine Zeratsky, R.D., L.D.

The great « detox » deception, site de Nature.com, Kyle Hill, 10 juillet 2012.

The detox myth, and why purging impurities starts with cleansing your brain, National Post, Mireille Silcof, 23 mai 2014.

The great detox myth: Millions of women swear by detoxing, The Mail Online, Claire Coleman, 29 avril 2010.

Detox product claims « misleading », The Telegraph, 4 janvier 2009.

Is detoxing a myth ?, Ellie Pithers, The Daily Telegraph, 15 janvier 2015.

Detoxification therapies, The Skeptic’s dictionnary, Robert Todd Carroll, 7 janvier 2015.

Cleansing diets: Why or why not? The Skeptoid, Brian Dunning, 06 novembre 2012.

The detox scam, Neurologica, Steven Novella.

« Detoxification » schemes and scams, Quackwatch.org, Stephen Barrett, M.D.

Demystifying detox diets, Medecinenet.com, Kathleen M. Zelman, MPH, RD/LD.

The Detoxification Myth, The Skeptoid, Brian Dunning, 15 janvier 2008.

Detox Diets Busted!, site de Reader’s Digest, Gloria Tsang.

The Weekly Woo: Toxins. Toxins Everywhere, site de Scibabe.com, 24 novembre 2014.

Detox? Fuhgeddaboutit!, Science for brainwaves, Danae Dodge, 26 décembre 2014.

What Happens in Your Body During a « Cleanse » or « Detox », site de Lifehacker.com, Thorin Klosowski, 11 décembre 2014.

That Detox Diet Is Not Going to Rid Your Body of Toxins, Smithsonian Magazine, Marissa Fessenden, 5 décembre 2014.

Why Detoxing Is Junk Science, site de Vinepair.com, Adam Teeter, 4 janvier 2015.

Detox Diets: myths vs. reality, I.D.E.A. Health and Fitness Association, Martica Heaner, PhD, 24 janvier 2013.

Don’t believe the detox myth!, Treehugger.com, Katherine Martinko, 3 février 2015.

What was the Biggest Supplement Scam of 2013? “Detox” and Detoxing…, Ultimate Fat Burner, 12 janvier 2014.

Detox Demystified: Fad, Fact, Or Fiction?, The Huffington Post, Dr. Patricia Fitzgerald, 27 avril 2009.

Why You Should Stop Wasting Money on Body Detox Products, Lifehacker.com, Adam Dachis, 9 mai 2012.

The Truth About Detox Diets, site web de WebMD, Kathleen M. Zelman, MPH, RD, LD, Revu par Maryann Tomovich Jacobsen, MS, RD, 4 décembre 2013.

Une réponse

  1.  »Pour conclure, une cure de jus ou d’herbes ne fait rien que le corps ne fait déjà. »

    Et les médicaments que l’on utilise ne sont pas fait d’herbes? L’Échinacea, L’aloès, le thym ont aucune vertu afin d’améliorer la santé et de permettre au corps d’aider à se soigner et à renforcir son système immunitaire?
    Je trouve votre conclusion un peu tiré par les cheveux. Sans enlever à votre analyse, il me semble que d’enlever tout bienfait au fait d’intégrer à une alimentation au multiples lacunes, comme celle des nord-américains présentement, des éléments ayant des bienfaits pour la santée, sans nécessairement être des éléments détoxifiants, (régulation du PH, vitamines, minéraux, renforcement du système immunitaire) et de dire à une population déjà porter à surtout se nourrir de produit avec un fort pourcentage de sel, sucre et gras que ces aliments ne servent à rien et ne sont consommer que des gens ayant aucune connaissance scientifique est un acte assez triste et allant à l’encontre d’une éducation populaire adéquate sur l’alimentation. Un peu de nuance dans vos propos svp!
    De plus, par rapport aux produits dangeureux que l’on trouve dans l’environnement, vous irez voir la conférence de Jae Rhim Lee, qui travail avec le MIT afin de développer un costume pouvant composter les composante nocives accumulé dans notre corps suite à la vie industrielle que nous avons. Suite à un financement du MIT afin de régler une situation bien réel qui est l’accumulation de toxine dans le corps humain et sont intégration dans la nature lors de notre décès, j’aimerais que vous m’expliquiez en quoi vous pouvez prouvé que cette accumulation n’a aucun effet sur notre santé et (sans parler d’une possibilité de détoxification) comment vous pouvez affirmer dans un article que cela n’est pas une problématique mondiale importante autant pour notre santé que pour celle de l’environnement.
    Comme je disais plus haut… un peu de nuanace svp.. on dirait quasiement que vous avez un agenda lié à un certain marketing derrière vos propos 😉 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *